Le clan du Léviathan

Guilde Rp, Wow, Les Sentinelles, World of Warcraft
 
AccueilAccueil  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une arrivée, et deux départs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yored
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 05/12/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:

MessageSujet: Une arrivée, et deux départs...   Jeu 5 Mai 2011 - 13:58


L’air était humide et froid. Des fenêtres, très hautes sur l’un des murs, laissaient entrevoir les oiseaux qui chassaient les insectes, à la surface des canaux de Hurlevent. La pièce, toute de pierre, était située dans les fondations de la prison, en partie sous le niveau de l’eau. Le mobilier était on ne peut plus spartiate. Un bureau massif et lisse fait de bois sombre, deux chaises du même acabit, et un unique étendard aux couleurs royales pour rompre la monotonie du dessin des pierres de taille grises. À moins qu’on ne considérait les gardes comme une décoration. Ils étaient quatre, mais si silencieux et immobiles, que des statues auraient eu le même effet.
Un homme trapu entra dans la pièce par l’unique porte et d’un pas assuré se dirigea vers l’une des chaises sur laquelle il se laissa tomber lourdement en soupirant.
« Désolé de cette attente mais vous savez ce que c’est, il y a tant à faire pour la sécurité du royaume. »
En face de lui, sur l’autre chaise, l’occupant ne lui répondit pas mais arbora un sourire bonhomme qui faisait injure à la rigueur du lieu. Le capitaine de la garde caressa compulsivement ses galons comme décontenancé avant de se ressaisir.
« Nous vous remercions de nous avoir suivi volontairement pour ce petit entretien informel, croyez bien que nous vous en sommes reconnaissants. Il va sans dire que vous serez libre dès la discussion terminée ce qui, je l’espère, ne prendra pas longtemps. »
Le militaire fouilla ses papiers, apparemment déçu du manque de réaction ou de crainte de son interlocuteur, toujours muet mais affublé de son sourire si crispant.
« Vous êtes arrivé à Hurlevent ce matin par le bateau de Darnassus, c’est exact ? »
Le nain, car il s’agissait bien d’un nain, sourit de plus belle en répondant :
« J’aurais été peiné que vos soldats, qui m’ont abordé à ma descente de bateau, n’eussent été capables de vous indiquer la bonne heure d’accostage de celui-ci ! »
L’officier tapota sur la table. Ça ne l’amusait pas du tout, mais pas du tout. Il prit un air sévère et demanda, d’une voix sèche :
« Nom, origine ? »
« Je suis le Père Mortepierre, je suis originaire de Dun Morog »
« Mortepierre… ce n’est pas un clan nain dont j’ai déjà entendu parler. »
« C’est celui que ma famille a choisi depuis 10 ans. Nous avons abandonné notre ancien nom… Mais avouez que ça sonne bien ! » Le prêtre laissa échapper un petit rire, ce qui ne perturba en aucun cas le sérieux du soldat.
« Avez-vous un lien de parenté avec un dénommé Kraän Mortpierre ? »
Le sourire du nain se crispa une demie seconde, mais le capitaine ne manqua pas de le remarquer. Les sourcils plus froncés qu’auparavant, Mortepierre répondit.
« c’est mon frère. On en a fait des soirées ensemble ! Quel bon vivant ! Mais… il lui est arrivé quelque chose ? »
Le capitaine Bernague était un soldat, pas un diplomate ni un enquêteur, il manquait de subtilité.
« Justement nous ne le savons pas, il a disparu depuis deux jours. Selon nos informations, il était en compagnie d’un voleur la dernière fois qu’il a été vu. »
Le prêtre se détendit instantanément et afficha son sourire goguenard.
« Mon frère avec un malfrat ? Sachez, monsieur l’officier, que mon frère et moi-même sommes d’une noble famille naine qui remonte à des siècles et notre honneur a toujours été sauf. Alors votre histoire de voleur, laissez-moi pouffer ! Je ne vois pas mon frère cambrioler ou escroquer ! »
Le capitaine hurla presque.
« Il ne s’agit pas de vol ou d’escroquerie mais de Sédition !!! »
Le capitaine avait abattu ses deux mains sur le bureau, appuyant le dernier mot, il se tut ensuite, guettant l’effet obtenu.
Mais le nain ne broncha pas. Il gardait son sourire même si celui-ci avait quelque peu terni. D’une voix calme et sans hausser le ton, il répondit.
« Je vous rappelle, monsieur l’officier, que mon frère comme moi, sommes nains. Nous avons donc prêté allégeance au clan Barbe-de-bronze, auquel nous appartenions il y a 10 ans. Aujourd’hui le peuple nain est sous l’autorité d’un conseil. Cela fait de nous des sujets de forgefer et en aucun cas de Hurlevent. »
Mortepierre faisait disparaître son sourire au fil de sa réponse, se faisant plus menaçant.
« Ce qui signifie que vous n’avez aucune autorité sur nous et encore moins sur moi, qui suis représentant de la caste écclésiastique. Maintenant, si vous avez l’intention d’expliquer à vos alliés qu’ils ne sont pas les bienvenus ici, j’en prends bonne note et je transmettrai. »
Le capitaine était déstabilisé, il tenta de ne pas perdre pied :
« Et qui me dit que vous n’êtes pas un espion ? »
Se rendant compte de l’énormité de l’insulte qu’il venait de faire envers ce nain qui était peut-être un haut dignitaire, il se tut soudain. La bouche entrouverte, l’air stupéfait, il était tel un esquif fragile voyant arriver la lame de fond.
Elle passa à côté.
« Il y a 10 ans, monsieur le capitaine, toute notre famille a été décimée par les légions de morts-vivants dans notre cité naine. Nous luttions alors contre les orcs et c’est le fléau qui a attaqué notre foyer. J’étais déjà prêtre et célibataire, mais nos parents sont morts, tout comme les femmes et les enfants de mes frères. Quand nous sommes revenus dans notre foyer, notre refuge était devenu une tombe muette que nous avons scellée. Mes frères et moi avons décidé de nous consacrer à la lutte contre le fléau. Les morts-vivants sont un danger pour tous. Il sera bien temps de s’occuper de la horde ensuite. Nous avons abandonné notre nom pour choisir celui de Mortepierre, qui nous rappelle que notre demeure de pierre est une tombe. Depuis, nous luttons chacun à notre manière. »
Le nain se redressa un peu sur sa chaise, l’officier s’affala sur son fauteuil.
« Chacun de nous a choisi sa ‘méthode’. Kraän a fondé des communautés interraciales pour aider les victimes. Stanislas est devenu un redouté guerrier frappant sans distinction la horde et le fléau. Et moi… »
Il fit d’une pause et fixa le militaire du regard.
« Moi je lutte depuis ce temps contre tous les morts-vivants et je suis prêt à tout pour les éliminer. Même à m’allier à des chevaliers de la mort. Il sera bien assez temps ensuite pour les faire disparaître à leur tour. Je donne le repos à tous les morts qui ne devraient pas marcher et je vénère la vie. Mais à cet instant précis… je perds du temps quand un officier qui n’en a aucun droit m’arrête arbitrairement, me laisse attendre 6 heures et essaye ensuite la coercition !
ALLEZ-VOUS ME DIRE ENFIN DE QUOI IL RETOURNE ? » Il avait crié.
Le teint du capitaine était passé au rouge pivoine, le nain s’en amusa intérieurement ‘au moins il y a un peu de couleur dans ce sinistre endroit’. L’officier bafouilla.
« Je… je… je suis désolé. Ce n’est pas notre faute, ce n’est pas à moi de vous poser ces questions, croyez-le, mais le… le… le SI7 ne veut pas se mêler de cette histoire et pourtant, nous avons des ordres du roi. Je fais ce que je peux ! »
Des gouttes de sueur perlaient de son front qu’il essuya d’un mouchoir douteux.
« Expliquez-moi ce qui me vaut cet interrogatoire et je vous répondrai du mieux que je peux. Je ne veux pas vous causer de tracasseries, croyez-le bien. » Il se fendit de son sourire le plus rassurant.
« Le roi a demandé l’arrestation pour interrogatoire d’un agent du SI7. Mais celui-ci semblait être une sorte de vétéran de l’organisation. Le SI7 a donc décliné l’ordre et nous l’a transmis mais avec 48 heures de retard. Quand nous avons envoyé nos soldats l’appréhender, le bougre était envolé ! Je suis sûr que le SI7 l’a prévenu »
« Qu’a fait cet espion pour être arrêté ? ».
L’officier se tortilla, gêné.
« Nous avons plusieurs témoignages prouvant qu’il appelle à la sédition et a commis de nombreux crimes de lèse-majesté. »
« Quel rapport avec mon frère ? »
« Il semble que votre frère connaissait bien le fugitif. À tel point qu’on sait qu’ils ont pris ensemble un bateau pour Menethil avant de disparaître dans la nature. Nous pensons qu’ils tentent de rejoindre Jaïna. »
Le visage du nain s’illumina.
« votre fugitif ne se prénommerait pas Yored, par hasard ? »
« Si fait, vous le connaissez ? »
« Pas personnellement mais mon frère m’en a parlé, il a beaucoup aidé Kraän dans ses efforts de rassemblement. Mais il m’avait dit que depuis la disparition d’Onyxia, Yored faisait trop de politique. Je vous rassure ce n’est pas le cas de mon frère. Il est toutefois possible qu’il voyage en même temps que lui. À ma connaissance, voyager n’est pas encore un crime ? »
Le prêtre arborait un sourire malicieux.
« Non non bien sur… nous voulions juste lui poser la question. »
« Et bien mon frère semble parti. Les questions vous me les avez posées. Je pense qu’il serait maintenant tant que nous en restions là, qu’en pensez-vous ? »
Elle était bien loin la belle assurance du capitaine. Il était emprunté dans son costume et se tordait nerveusement les mains.
« Oui, oui… bien sur, merci de votre aimable participation. »
Le nain se leva et fit doucement demi-tour, en se dirigeant vers la porte.
Dans un ultime effort, le capitaine lança :
« si l’on doit vous contacter, où peut-on vous joindre ? »
Le nain répondit alors même qu’il franchissait la porte.
« Dans la demeure des Leviathan, là où je pensais rencontrer mon frère. »
La porte se referma, laissant le capitaine face à une chaise vide et un profond sentiment de malaise.

[HRP]
Ouch, bravo si vous êtes arrivés jusqu’ici.
Voila donc, je vais guilder Mortepierre (avec l’autorisation des autorités ^^) et déguilder Yored qui vaquera à d’autres occupations.
En jeu, c’est donc Arluhn le barbare binaire et Mortepierre qui seront mes mains et feront du rp et des sorties avec vous.
Yored viendra de temps en temps à des soirées RP ou aider en pve.
Pour le forum, je garde le nom de yored car c’est celui auquel vous êtes habitués ! 
Cela ne changera donc pas grand-chose si ce n’est que je me sentirai moins coupable de ne pas participer au canal quand je serai en pve avec Yored ! ^^
[/HRP



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dariusdeï
Diplomate
Diplomate
avatar

Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 26/12/2010

Feuille de personnage
Nom: Al'Akanian
Prénom: Dariusdeï

MessageSujet: Re: Une arrivée, et deux départs...   Jeu 5 Mai 2011 - 14:44

OOUUUUUHHHH !!! Le sale déserteur !!! Twisted Evil

Bon, à part ça, je n'y voit pas d'inconvénient^^
On joue comme on aime ! (tu nous aimes plus, c'est ça ? Sad )

On fera de la place au nain (qui vont bientôt passer devant le nombre de druides !!! What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Yored
Aventurier
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 05/12/2010

Feuille de personnage
Nom:
Prénom:

MessageSujet: Re: Une arrivée, et deux départs...   Jeu 5 Mai 2011 - 14:52


Bah toi je t'ai jamais aimé ! Twisted Evil
[HRP]
Sinon ben nan c'est simple, le perso que je sais le 'mieux' jouer en pve c'est Yored. Alors qu'en rp je peux prendre n'importe quel autre perso, c'est juste l'inspiration qui compte et yored a un RP un rp décalé par rapport à l'ensemble de nos confrères.

Donc j'emmène Yored vers une guilde pve/casual/conviviale (composée essentiellement d'anciens compagnons par un curieux phénomène de recentrage entre joueurs ayant la même manière de voir le pve ^^).
Pour en faire avec les leviathan, vu que le raid sera surtout une alliance de bonnes volontés sans prérequis de guilde, je viendrai quand vous aurez besoin (vu que je peux raider ailleurs, prio aux casuals). Et je viendrai ou avec Yored, ou avec méliès, selon les besoins, voire Mortepierre ou Arluhn (ce dernier est capé héro mais tout juste).
Par contre je continue à flooder activement ce forum, à participer, autant que possible aux événements, au tchat avec Arluhn et Mortepierre, et même à proposer une animation chaque mois. La prochaine est en préparation.
^^
[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aulne

avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 07/12/2010

Feuille de personnage
Nom: Aulne Araquis
Prénom:

MessageSujet: Re: Une arrivée, et deux départs...   Jeu 5 Mai 2011 - 17:03

Aulne se tortillait sur sa chaise nerveusement quand son père entra.

« Alors ?! » Demanda-t-elle, se retenant de lui sauter dessus. « Qu'on dit tes contacts ? »

« Calme ma fille. Il semblerait que ton voyou de mari se soit attiré quelques ennuis. » Luckan souriait attendri tout en prononçant ces paroles, ce qui rasséréna Aulne tout en la laissant perplexe.
« Il se serait attiré les foudres royales, mais se serait enfui avant de devoir affronter la justice.
Tu connais mes réticences concernant ton mariage, je ne profiterais pas de l'occasion pour t'assener des "je te l'avais bien dit" ou pour triompher. En fait j'avais appris à apprécier ton époux, même s'il ne t'a pas offert le statut social que nous aurions pu espérer. Ne t'inquiète pas trop, il a l'air d'être hors de portée des services royaux pour le moment, et il aurait des appuis qui travaillent pour lui à Hurlevent.
En tout cas, j'ai pris mes dispositions, tu ne seras pas inquiétée. »


A ces mots, Aulne qui avait sagement écouté, bondit de sa chaise, soudain véhémente.
« Ah qu'ils viennent je les attends ! Je leur dirais ce que j'en pense de leur soit-disant politique de tolérance ! Je leur dirais ce qu'il en est des dérives du roi ! Je... ! »
« Aulne, Aulne, Aulne... ma fille, STOP ! Ne me mets pas dans une position plus difficile qu'elle ne l'est déjà. Tiens un peu ton rang ET ses obligations pour une fois. »


La mage se contint difficilement, puis une lueur de tristesse passa devant son regard.


« Quand même je n'en reviens pas qu'il n'ait pas trouvé moyen de me donner des nouvelles depuis deux jours qu'il a disparu... Il n'a même pas emmené Princesse ! » Dit-elle en caressant le crapaud mécanique posé sur ses genoux.

_________________
Aulne Araquis, arcaniste de la Tour de Hurlevent et ingénieur téméraire
~°~
Idris Feuillargent, Fille du Cercle de Cénarius et alchimiste transmutatrice
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une arrivée, et deux départs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée, et deux départs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Arrivée de deux cavalières
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clan du Léviathan :: La Bibliothèque :: Nos écrits-
Sauter vers: